Génetique

Introduction

La Génétique est la science qui traite l'hérédité et l'ADN .L'ADN, est une molécule en forme d'hélice composée d'élements de base (appelés justement les bases AGC & T), dont les différents enchaînements générent le code génétique. Cette molécule se trouve dans chacune des cellules d'un organisme donné, et l'enchaînement des bases est identique pour chaque molécule de chaque cellule d'un organisme donné, mais est unique pour cet organisme.

L'ADN d'un organisme possède toutes les informations nécessaires pour fabriquer les outils indispensables à son maintien, sa croissance et sa multiplication. Cette boîte à outils consiste essentiellement en une grande panoplie de protéines.

Les recettes, nécessaires à la fabrication de ces protéines, résident sur les molécules d’ADN sous forme de gènes. On appelle génome l’ensemble des gènes que contient un organisme.

Dans une population, chaque individu possède une combinaison unique de gènes et se distingue donc de ses voisins. Une seule caractéristique est souvent définie par plusieurs gènes.

Un allèle dominant donne systématiquement son caractère à l'organisme, et ne permet pas à un allèle récessif de s'exprimer.

Le seul moyen qu'un allèle récessif soit exprimé, c'est que le gène soit constitué de deux allèles récessifs.

L'expression physique du génome, c'est-à-dire l'ensemble de ses caractères observables (forme, couleur, etc.), est son phénotype. Ce terme, dérivé du Grec, signifie "la forme qui paraît".

Ainsi, la couleur des plumeme  peuve etre  rouge , joune....

L'ADN est sujet à des variations que l’on appelle mutations. Chaque mutation résulte en un nouvel allèle qui peut avoir ou non une fonction différente. Ces mutations sont essentielles pour l’évolution des organismes.


Génétique et accouplement des Canaris couleurs

Afin d'initier les éleveurs débutants et leur permettre de comprendre plus facilement les accouplements ainsi qu'une bonne partie de la génétique et ce sans trop compliquer les choses, je vais essayer de vous faire part de mon savoir. Car le jour où j'ai compris quelque chose dans la génétique des Canaris couleurs, c'est parce qu'un ancien m'a donné une base de départ toute simple sans employer de mots compliqués.

Il faut d'abord commencer par diviser les couleurs en deux grandes familles, l'une les lipochromes, l'autre les mélanines appelés aussi pigmentés. Les premiers ont été baptisés lipochromes car ils ne présentent seulement que la couleur lipochromique.

Dans les lipos, nous retrouvons 3 couleurs différentes le Jaune, le Blanc et le Rouge et dans les couleurs jaune et rouge, les Oiseaux peuvent être d'aspect différents suivant la répartition de la couleur au niveau des plumes. Les différentes catégories sont l'Intensif, le Schimmel et le Mosaïque

Pour l'intensif, le lipo arrive jusqu'au bout de la plume, ce qui donne une couleur très vive avec généralement une plume courte.

Pour le schimmel, le lipo n'arrive pas jusqu'au bout de la plume, avec plutôt une plume longue, et suivant la longueur de la plume on parlera de schimmel léger ou schimmel lourd (on emploie aussi le terme de givre ou d'écaillage d'où le nom de saumon pour le rouge schimmel).

Pour les mosaïques, on pourrait dire que sur l'ensemble du corps c'est un schimmel très important car la bordure non colorée des plumes est beaucoup plus importante qu'un schimmel, avec la particularité d'avoir des zones où les plumes sont identiques à l'intensif. Ces zones appelées points d'élection sont les suivantes :

- épaulettes,
- croupion.

Ce qui permet dans cette catégorie de différencier les mâles et les femelles, ce qu'on appelle le dimorphisme sexuel. Mais attention dans certains cas, on trouve des mâles

avec des très petits masques et parfois brisés ou incomplets et des femelles avec des masques, parce que ces Oiseaux dits " de travail "sont utilisés par certains éleveurs pour obtenir de bons Oiseaux pour les concours, dans le 1er cas produire de bonnes femelles et dans le 2ème cas des mâles avec de beaux masques tout en essayant d'avoir un beau manteau blanc comme les femelles. C'est pourquoi vous entendez parler parfois de " lignée mâles " ou de " lignée femelles " (de très bons articles ont été faits sur ce sujet par le CTC dans la revue UOF).

LES COULEURS LIPOCHROMES

Le Jaune, couleur de fond du Serin des Canaris qui est à l'origine du Canari actuel, on retrouve différentes nuances de jaune. Les meilleurs étant ceux ayant une couleur jaune citrin avec bien sûr une répartition égale sur tout le corps. Tous les jaunes tirant sur le doré seront systématiquement pénalisés dans les concours

Le Blanc, couleur dans laquelle on retrouve 2 sortes :

-         le Blanc Dominant pour lequel le plumage n'est pas complètement blanc, on peut constater que la bordure des ailes est légèrement colorée,

-         le Blanc Récessif pour lequel le plumage est d'un blanc pur.

Je reviendrais un peu plus sur ces 2 caractères car on les retrouve dans les mélanines.

Le Rouge, couleur résultant de l'hybridation avec le Tarin du Vénézuéla, et qui doit être fixé par des colorants, c'est à dire que les Canaris rouges doivent recevoir pendant la mue un dosage différent suivant les habitudes de l'éleveur, de la canthaxantine, du bétacarotène et du carophyll.

LES MELAMINES

Les mélanines sont au nombre de quatre et se différenciant à la fois par le dessin et par la couleur. Le dessin peut être soit long et large qu'on désigne aussi sous le nom d'oxydés (pigment maximum), soit avec une strie raccourcie et fine qualifiés eux de dilués (pigment minimum). La couleur peut être noire ou brune.

Le Noir (couleur d'origine appelée aussi parfois gène sauvage) a le dessin long et large de couleur noire.

Le Brun a le dessin long et large de couleur brune. L'Agate a une strie courte de couleur noire. L'Isabelle a une strie courte de couleur brune.

On constate qu'à partir du Noir (gène sauvage) on a obtenu une modification de la couleur de la mélanine qui nous a donné le Brun, ou une modification du dessin de la mélanine donnant l'Agate et ensuite à partir du Brun et de l'Agate la modification à la fois la couleur et le dessin est apparu l'Isabelle. Ce qui schématiquement se représente de cette façon :


Ce qui veut dire que le Noir domine les trois autres couleurs et peut être porteur des 3 autres couleurs. Le brun n'a pas de noir donc ne peut être porteur de Noir ou d'Agate mais seulement porteur d'Isabelle. L'Agate n'ayant pas de pigment maximum ne peut donc être porteur de Noir ou de Brun mais seulement porteur d'Isabelle. Quant à l'Isabelle qui est en dessous des trois autres, il ne peut être porteur de rien d'autre, c'est à dire homozygote.

On dit qu'un Oiseau est homozygote quand il est pur dans sa couleur, qu'il ne possède dans ses gènes aucune autre couleur. A l'inverse le terme hétérozygote signifie que l'Oiseau a dans ses gènes une couleur qu'il ne fait pas voir, on dit le plus souvent, il est porteur.

Attention dans ces croisements entre Mélanines, on parle d'hétérozygote ou porteur que pour les mâles, les femelles issues de ces croisements sont hétérozygotes (pures dans leur couleur). Suivant les accouplements, on obtient les résultats suivants :


On dit qu'un mâle Noir (issu de certains accouplements) est passe-partout parce qu'il est porteur de Brun, d'Agate et d'Isabelle, ce qui nous donne suivants les accouplements avec d'autres mélanines, les résultats suivants :


Ces types de croisements décrits dans les 2 tableaux précédents sont peu utilisés par les éleveurs qui restent le plus souvent dans les accouplements classiques de même mélanine en respectant Intensif par Schimmel et Mosaïque par Mosaïque. Ils sont parfois utilisés pour corriger un défaut ou améliorer une souche (exemple ramener de la strie dans la mélanine, éclaircir l'interstrie).

Nous allons parler maintenant de mutations, c'est-à-dire modifications de la couleur des pigments et employer le terme de facteur mais avant revenons sur la notion des caractères Dominant et Récessif que l'on retrouve au niveau des blancs que ce soit des lipochromes ou des mélanines. La différence entre les deux est que dans le dominant, on peut voir une incrustation de jaune dans les rémiges et il suffit d'un Oiseau dominant dans le couple pour obtenir des jeunes dominants alors que pour les récessifs, il faut que les deux Oiseaux du couple présente ce caractère soit en double (pur récessif) ou simple (porteur). Détails des croisements pour ces 2 caractères dans les tableaux suivants :






Nous en arrivons aux mutations certaines sont dites Récessive, c'est-à-dire que le principe est le même que précédemment d'écrit pour les fonds blancs récessifs voir le dernier tableau ci-dessus pour les issus lors des croisements, attention dans le croisement de Porteur par Porteur on ne peut différencier les issus classiques des issu Porteurs. Les mutations dites récessives sont les suivantes : L'Opale, l'Ino (Noir ), le Phaéo (Brun), le Topaze, l'Eumo, l'Onyx. Il suffit de remplacer dans le tableau le mot récessif par le nom de la Mutation.

D'autres sont dites liées au sexe, c'est à dire que la mutation est liée au chromosome X (le mâle a deux chromosome X et la femelle un chromosome X) donc le mâle s'il a la mutation sur les 2 chromosomes il est mutant, s'il a la mutation sur 1 chromosome il est porteur. La femelle qui elle ne possède 1 seul chromosome ne peut être que soit pure soit classique mais jamais porteuse. Détail dans le tableau suivant :


Les mutations dites liées au sexe sont les suivantes : l'Ivoire, le Pastel, le Satiné.




 
Publicité
 
 
Photobucket Photobucket
 

 
copyright @ ahmed @ ; Nombre de visiteurs 64048 visiteurs Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=